Episode Bonus : L’insoutenable Michel Fourniret, l’ogre des Ardennes

Episode Bonus : L’insoutenable Michel Fourniret, l’ogre des Ardennes

Voici l’épisode exclusif du mois d’Avril disponible pour tous les patrons . Cette histoire ne sera jamais publiée sur le podcast et est uniquement disponible ici. Merci encore à vous de soutenir le podcast.
Michel Fourniret. Ses voisins parlaient toujours de lui en termes sympathiques : un simple ouvrier, père de famille, excellent bricoleur toujours prêt à rendre service ; joueur d’échecs, féru de littérature, pouvant citer par cœur des passages entiers d’auteurs Russes et français ! Pourtant, derrière l’aspect banal du personnage, couvait un monstre d’un genre particulier.
Alors que la Belgique était en plein dans l’effroyable « Affaire Dutroux », la France connaitra à son tour avec Fourniret, l’un des pires épisodes criminels ayant pour victimes des petites filles et des adolescentes.
Emprisonné à plusieurs reprises pour diverses affaires de mœurs dans les années 80, le parcours criminel de Fourniret prendra une tout autre tournure lorsqu’il croisera le chemin de celle qui deviendra sa campagne de vie et de crime : Monique Olivier ! Cette femme bizarre, taiseuse, dérangée et perverse, avait tout pour répondre à l’idéal que se faisait Fourniret d’une complice !
C’est à bord de leur petite camionnette blanche que le couple sillonnera sans relâche les routes de France et de Belgique entre 1989 et 2003. Dans une recherche infatigable de potentielles « proies » : des jeunes filles dans la fleur de l’âge, confiantes envers ce « Gentil monsieur et cette gentille dame, perdus en chemin », l’alibi qu’ils servaient toujours pour piéger sournoisement leurs victimes !
Auteur de plus de 11 viols et homicides, Fourniret opposera un silence complet à chaque interrogatoire, rendant la tâche rude aux policiers et à la justice, freinant l’enquête ou la remettant au point de départ !
En 2008, le couple Fourniret-Olivier sera enfin condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.
Mais l’ombre de d’autres victimes cachées, plane malheureusement et encore aujourd’hui …