La mystérieuse disparition de Gabrielle Petito

Depuis 2 semainesCriminologie

Cliquez ici pour en savoir plus

Comme beaucoup de jeunes Américains, Gabrielle Petito et Brian Laundrie aiment voyager et faire partager leurs expériences sur les réseaux sociaux avec leurs abonnés. Comme en attestent leurs photos, c’est un couple complice qui s’aime beaucoup.

Début juillet 2021, Gabby Petito et Brian Laundrie entament un road-trip à travers les États-Unis à bord de leur camionnette, un projet qu’ils rêvaient de concrétiser depuis des mois.

Durant la première partie du voyage, Gabby publie régulièrement des photos, des stories et donne de ses nouvelles à sa famille. Mais le 1er septembre 2021, Brian Laundrie rentre seul du road-trip. À la question « où est Gabby ? », le jeune homme se bute et refuse de se prononcer sur le sujet.

L’affaire prend des proportions encore plus inquiétantes quand Brian Laundrie se volatilise à son tour le 14 septembre 2021 sans laisser de trace !

C’est le début de l’une des affaires de disparition les plus étranges et énigmatiques comme jamais les médias américains n’ont en encore connues.

podcast Gabrielle Petito

Source : leparisien

Nous allons essayer de remonter ensemble la chronologie des faits de cette affaire qui bouleverse la toile depuis quelques semaines déjà. Je tiens à préciser que les événements sont très récents et qu’il se peut que de nouveaux rebondissements et autres éléments de l’enquête apparaissent entretemps.

Nous le savons tous, les influenceurs et influenceuses sont devenus LE phénomène de ces dernières années. On les voit partout sur les réseaux sociaux, devenus leur terrain de prédilection.

Profession bien rémunérée quand l’intéressé(e) a une grande communauté d’abonnés, chacun y trouve son bonheur : mode, cuisine, art de vivre, musique, sport, maquillage, ameublement, coaching personnel, régime et surtout voyages.

Il est clair que ceux qui se distinguent du lot sont les influenceurs voyageurs ou plus communément les globetrotters, grands favoris de la toile car ils promeuvent en général un style de vie sain, un esprit tolérant et ouvert et donnent de l’importance aux expériences humaines au détriment des possessions matérielles.

Représentants du bobo chic malgré eux, ils passent leur temps à voyager dans les quatre coins du globe, prennent des clichés magnifiques dans des endroits paradisiaques et partagent leurs périples avec leur communauté d’abonnés, qui suit chacun de leurs déplacements à distance. C’est devenu en quelque sorte un modèle auquel on s’identifie et dont on envie l’existence tellement extraordinaire.

Astuces, plans gourmands, coins sympas à recommander, spots, adresses et bons tuyaux, tout est bon à partager avec la communauté qui en redemande.

Gabrielle Petito, jeune femme de vingt-deux ans, fait partie de ces influenceuses voyageuses, cumulant pas moins de 1,2 million d’abonnés sur Instagram sous le pseudonyme de gabspetito. La première chose qui saute aux yeux est une jeune femme blonde, souriante, rayonnante, sportive et accueillant la vie avec sérénité et harmonie.

Originaire de Long Island dans la province de New York, Gabrielle Venora Petito est née le 18 novembre 1997. Elle est l’aînée d’une famille composée de six frères et sœurs. Ses parents Nicole Schmidt et Joe Petito sont divorcés mais sont toujours restés en bons termes pour le bien de leurs enfants. La mère de Gabby s’est depuis remariée avec un autre homme, Jim, que Gabby aime beaucoup et considère comme un deuxième papa.

En 2017, Gabby Petito obtient son diplôme d’études secondaires et rêve d’une carrière de laborantine ou de pharmacienne. Elle espère décrocher pour cela une bourse d’excellence.

Côté sentimental, elle file le parfait amour avec Brian Christopher Laundrie, vingt-quatre ans. Le couple se connaît et se fréquente depuis le lycée. Gabby, qui n’aime pas trop les bandes de copains et copines, a une seule meilleure amie, Rose Davis, dont elle est très proche.

Gabby et Brian ont beaucoup de points en commun : ils sont passionnés par la nature, les grands espaces, la philosophie de la slowlife (vivre sans pression en privilégiant le moment présent) et la photographie. Ils mènent une vie saine, pratiquent le yoga et sont végétariens.

Tout comme sa petite amie, Brian est très actif sur les réseaux sociaux. Son compte bizarre_design_ cumule 400 K d’abonnés. Du reste, il se décrit comme très proche de la vie naturelle. « Bug bites are better than being brainwahed by the media » (Se faire mordre par les insectes est mieux que de subir le lavage de cerveau des médias) proclame sa mini-biographie Instagram.

Gabby et Brian se fiancent au courant de l’année 2019 et s’installent à Northport en Floride chez les parents du jeune homme. Tout semble aller pour le mieux. Ils projettent d’entamer un voyage début juillet 2021 pour parcourir les paysages du grand Ouest américain en mini-van.

Gabrielle commence à économiser pour financer le voyage. Elle travaille à temps partiel en qualité de technicienne en pharmacie et met de l’argent de côté à chaque début du mois.

Conscients que leur road-trip sera largement partagé sur les réseaux sociaux, le couple veut faire les choses dans les règles de l’art, et quoi de mieux que d’ouvrir une chaîne Youtube qu’ils baptisent « Nomadicstatik ».

À mesure de l’approche de la date butoir, le couple consacre tout le mois de juin aux questions pratiques et à la préparation matérielle de son périple. Le stop n’étant pas dans leurs projets et voulant tout de même bénéficier d’un minimum de confort, ils décident d’investir dans une petite camionnette blanche Ford Transit Connect d’occasion que Gabby réaménage en mobil-home. Elle s’occupe également de la décoration intérieure et opte pour le minimalisme et le confort. Un lit, une petite table pliable, des étagères, des tiroirs coulissants pour ranger le matériel, un petit coin kitchenette feront leur bonheur durant le voyage. En cas d’intempérie, de mauvaises conditions climatiques ou de maladie, le couple prévoit aussi un budget « hôtel » au cas où.

Gabby est très fière de l’aspect de la camionnette une fois tout le matériel installé. Cela sera désormais leur chez soi pour les cinq prochains mois puisqu’ils projettent de rentrer au bercail uniquement début novembre.

Ils emmènent aussi tout le matériel de camping nécessaire pour camper à la belle étoile dans les canyons. L’essentiel de leur road-trip doit couvrir une bonne partie des États de l’Utah, du Kansas et du Wyoming où ils comptent visiter les parcs naturels nationaux.

Le 17 juin 2021, Brian et Gabby assistent ensemble à la cérémonie de remise des diplômes d’un des jeunes frères de la jeune femme, et le 2 juillet 2021, ils entament enfin leur aventure. Ils quittent Blue Point à New York, direction la côte Ouest du pays, soit près de quarante heures de route et environ 4 800 kilomètres de distance à faire en voiture.

En trois jours, les deux amoureux traversent la Pennsylvanie, l’Indiana, l’Illinois avant d’arriver à Monument Rock dans le Colorado.

Durant les deux premières semaines du mois de juillet, Gabby alimente sa page Instagram de photos, de stories et de vidéos pour le plus grand bonheur de sa communauté qui suit de près ses aventures. L’une de ses premières photos est immortalisée à Monument Rocks, un parc naturel dans l’État du Kansas.

Gabby poste une photo d’elle alors qu’elle se trouve à Mystic Hot Springs, la légende dit « I took a very relaxing nap here » (j’ai fait une bonne sieste ici) alors qu’elle se trouve dans une piscine naturelle du site.

Le 10 juillet, le couple arrive dans la réserve naturelle de Great Sand Dunes à Duncan dans le Colorado, où il séjourne pendant quelques jours.

Début août 2021, ils arrivent dans l’Utah comme l’attestent leurs photos sur les réseaux sociaux. Les journées se passent dans les réserves naturelles et les canyons de la région. Gabby consacre l’essentiel de ses soirées à mettre sur pied leur site web, un projet auquel elle tient particulièrement. Elle communique tous les jours avec sa mère, Nicole, et lui donne tous les détails de leurs déplacements et les endroits qu’ils ont visités et qu’ils comptent visiter.

Gabby se dit très satisfaite de ce voyage et est très optimiste quant à la suite de leur périple. Ses photos et celles prises par Brian reflètent le même état d’esprit qu’ils partagent, eux deux : la proximité de la nature sauvage et l’amour des espaces démesurés et majestueux de cette partie du pays.

— Allo, le 911 ?

— Oui, j’écoute ?

— J’appelle pour signaler un incident domestique, il y a un couple qui est en train de se battre violemment sur Main Street… Il faut des renforts !

Nous sommes le 12 août dans le Parc National des Arches (Utah), il est environ 16 h 30. Un couple de vacanciers originaire de Louisiane prend contact avec le 911 car un homme et une femme sont en train de se disputer violemment dans le magasin de jus de fruits Moon Flower, situé à la sortie du parc, et que les touristes ont l’habitude de fréquenter.

Le bureau du shérif du Comté de Grant a même publié un enregistrement sonore du 911 où, visiblement, la jeune femme dont il est question se faisait gifler en direct par son compagnon devant une assistance choquée par un tel déferlement de violence. Cependant, personne ne s’est interposé pour faire cesser la dispute qui semble prendre des proportions de plus en plus virales.

La personne qui a contacté le 911 a été l’une des premières à voir ce qui s’est passé. En complément d’information aux renforts, elle dit qu’ils possèdent une camionnette blanche de la marque Ford immatriculée en Floride.

« Nous sommes passés devant le couple et l’homme était en train de gifler la fille. Nous nous sommes arrêtés car cela nous a choqués, ils couraient tous les deux sur Main Street Boulevard. Il a ensuite sauté dans la voiture et ils sont partis. »

Selon le personnel de la boutique, la jeune femme aurait été la première à commencer le litige en s’en prenant violemment à son compagnon, n’hésitant pas à le frapper avec son téléphone. Lui, de son côté, semblait très remonté, tentant de la calmer sans succès ; des gens l’ont vu s’éloigner mais elle l’a poursuivi et c’est là qu’il l’a giflée avant de la pousser violemment à l’intérieur du véhicule et démarrer en trombe.

mystère disparition Gabrielle Petito

Source : 7sur7

Suite à ce signalement, la brigade routière emprunte l’autoroute 191 et suit de près la voiture. Arrivée à sa hauteur, elle donne l’ordre au conducteur de se garer et descendre pour un contrôle de routine. Vous l’aurez sans doute deviné, les deux passagers de la voiture sont Gabby Petito et Brian Laundrie.

Le contrôle est filmé par la caméra d’un des agents routiers. Le couple semble un peu confus au moment de descendre du véhicule. Le policier commence tout de suite à poser des questions à Brian et ce dernier raconte qu’en effet ils viennent de quitter le restaurant après qu’une dispute ait éclaté entre lui et sa fiancée. Gabby lui aurait sauté dessus avant de le griffer et le frapper avec violence, il a tenté de se défendre.

Tout au long de la vidéo, on peut remarquer Brian Laundrie essayant de calmer le jeu et tempérer les choses. L’image n’est pas assez claire pour pouvoir vérifier s’il a bien été griffé par sa copine, mais l’un des policiers le lui fait remarquer à un moment.

Pendant ce temps, Gabby qui ne dit rien est prise à part dans une autre voiture de la police où elle est interrogée par un deuxième policier. Brian ne cesse de répéter que tout va bien, que ce n’est qu’une dispute de couple passagère et qu’ils vont reprendre la route, mais la police veut d’abord s’assurer de la raison du litige que les témoins ont rapporté.

L’attitude de Gabby est tout de même loin d’être compatible avec les paroles de son fiancé. La jeune femme semble mal à l’aise, elle a un discours décousu et incohérent, elle fond en larmes et explique aux agents de la brigade routière qu’elle souffre de tocs et de troubles compulsifs qui la rendent nerveuse et obsessionnelle. Elle raconte qu’ils viennent d’entamer un road-trip, que tout s’est bien passé jusqu’ici mais que le site internet sur lequel elle travaille lui prend beaucoup de temps et d’énergie. Elle ajoute que Brian ne l’encourage pas beaucoup dans ce sens et que c’est cela qui a fini par déclencher la dispute de tout à l’heure.

Todd Garisson, le policier qui a interrogé la jeune femme, dit : « Durant tout le long de l’intervention, elle n’a pas cessé une seule fois de pleurer et de se frotter les genoux avec les mains, elle n’était pas bien du tout. D’après ce que j’ai compris, la promiscuité de ces dernières semaines a fait que la tension entre les deux était à son paroxysme. »

Après une heure de contrôle, la police laisse tout de même partir le couple tout en leur conseillant de s’éviter durant les prochaines heures, le temps de calmer les choses et éviter que cela dégénère encore. Cette nuit-là, Brian dort dans le Bowen Motel de Moab tandis que sa fiancée passe la nuit à l’intérieur de la camionnette.

Le lendemain, visiblement calmés, ils reprennent la route en suivant leur itinéraire fixé avant le départ.

Nous sommes le 17 août 2021, Brian Laundrie, qui a été visiblement rappelé par son père pour une histoire de déménagement, rentre subitement à Northport. Il y reste jusqu’au 23 août. À propos de ce voyage soudain en Floride, il y a encore beaucoup de zones d’ombre, notamment le fait que le père de Brian l’ait rappelé alors qu’il était en plein voyage pour vider avec lui des affaires entassées dans un garage.

La chose est-elle à ce point urgente pour le faire venir de l’autre bout du pays et laisser sa fiancée toute seule ? ! D’autant plus curieux puisque Monsieur Laundrie pouvait facilement demander de l’aide à quelqu’un d’autre dans son entourage pour effectuer avec lui ce genre de travail.

Néanmoins, on apprend que pendant ce temps, Gabby Petito, restée seule dans l’Utah avec la camionnette, réserve une semaine dans l’hôtel Fairfield Inn and Suites, proche de l’aéroport international de Salt Lake City.

Ce qu’elle fait seule pendant cette semaine reste un grand mystère. Elle publie tout de même des photos sur les réseaux sociaux et continue de travailler sur son site web et sur le montage et le son des vidéos. La séparation temporaire avec Brian semble bien se dérouler pour elle.

Le 19 août, Gabby Petito met en ligne sur leur chaîne YouTube Nomadic Statik leur toute première vidéo intitulée « VAN LIFE : Beginning our Van Life Journey ». Dans cette vidéo, elle raconte la vie du couple dans la camionnette et ses premières impressions de voyage. Ils semblent sereins et amoureux devant la caméra.

Le 23 août, Brian repart dans l’Utah pour rejoindre sa fiancée.

C’est à partir de ce moment que les choses vont commencer à devenir de plus en plus floues et inquiétantes.

Dans la soirée du 24 août 2021, Gabrielle Petito est aperçue alors qu’elle quitte son hôtel de Salt Lake City. Brian n’est pas avec elle. Un employé de l’hôtel l’a vu rentrer dans une boutique « Bath and Body Works » et revenir avec quelques achats.

Puis, la communication s’arrête de façon aussi brusque qu’inattendue.

À New York, Nicole Schmidt, la mère de Gabby, s’étonne de ne plus avoir de nouvelles de sa fille depuis bientôt deux jours. Elle ne s’inquiète pas tout de suite, pensant dans un premier temps à un problème de réseau, même si le pays est bien desservi par les câbles téléphoniques.

La dernière fois où elles se sont parlé remonte au 24 août, par vidéo. Gabrielle semblait sereine et a raconté à sa mère qu’elle et Brian étaient en route pour le Wyoming et projetaient de camper à proximité du Parc Grand Teton et Yellowstone, situés à environ cinq heures de route de l’Utah.

Un dernier message est publié dans la soirée du 25 août depuis le compte Instagram de la jeune femme.

« Elle avait l’air bien et très heureuse de son voyage, sa chaîne YouTube la motivait aussi. » raconte Nicole Schmidt.

Toujours selon la mère de Gabby, cette dernière a brutalement interrompu la communication alors que d’habitude, elle parlait quotidiennement avec elle ou avec son père.

Dans la matinée du 25 août 2021, Nicole reçoit deux SMS qui l’inquiètent au plus haut point. Le premier SMS dit : « Pouvez-vous aider Stan, je continue de recevoir ses appels vocaux manqués ? » ; quant au deuxième SMS, il dit : « Il n’y a pas de réseau (ou pas de service) à Yosemite ».

Les deux messages sont envoyés depuis le téléphone de Gabby et ne sont accompagnés d’aucune autre précision ou mot d’affection.

On peut en déduire que Gabby pourrait être bien l’émettrice de ces messages tout comme n’importe quelle tierce personne ayant accès à son smartphone ou connaissant le code secret pour ouvrir son téléphone. Mais qui alors ?

Schmidt a trouvé ces messages bien curieux et très éloignés du style qu’emploie sa fille habituellement. « Elle n’envoyait jamais de messages courts ou bruts et terminaient toujours par un “je t’aime maman”. »

Pourquoi mentionne-t-elle le nom de Stan (le nom de son grand-père) dans le SMS alors que d’habitude, elle ne l’appelle jamais par son nom, et quel rapport ?

La mention du Parc de Yosemite peut être aussi considéré comme inhabituelle puisque selon l’itinéraire de Gabby et Brian (que connaissent également leurs familles respectives), ils doivent d’abord passer à Yellowstone et non pas à Yosemite. Donc, soit elle s’est trompée en tapant rapidement sur son clavier, soit le correcteur automatique de son téléphone a délibérément écrit Yosemite au lieu de Yellowstone, cela reste une probabilité parmi d’autres et assez fréquente dans ce genre de situation.

La dernière photo postée sur Instagram date du 25 août sans géolocalisation, elle montre Gabrielle qui tient une petite citrouille tricotée en laine avec la légende « Happy Halloween ».

Brian Laundrie ne répond pas non plus aux appels répétitifs de Nicole. L’inquiétude commence à la gagner. Elle pense alors tout de suite à l’accident routier.

Le 27 août, un témoin oculaire affirme avoir vu Brian et Gabby entrer dans le restaurant TexMex Merry Piglets à Jackson Hole dans le Wyoming. Ils y sont restés pendant une heure. Le témoin ajoute que le couple s’est fait remarquer de façon déplorable quand Laundrie a eu un comportement désastreux avec le personnel féminin du restaurant, qu’il s’est mis à insulter copieusement pour une question d’erreur d’addition ou de pourboire, avant de quitter les lieux en les injuriant. Tout du long, la manager et les deux serveuses sont restées courtoises et ont tenté de le calmer sans y parvenir.

Gabby, visiblement très secouée par l’attitude de Brian, revient par la suite en larmes pour présenter ses excuses auprès du staff et offre même de les dédommager pour des boissons qu’ils ont consommées et que Brian à refuser de payer sous prétexte qu’elles ont été ajoutées par erreur.

Contacté, le personnel du Merry Piglets atteste que le couple est bien venu ce jour-là dans leur restaurant et que l’incident révélé par le témoin s’est bel et bien déroulé comme relaté.

Deux jours se passent encore et la famille de la jeune femme est toujours sans aucune nouvelle d’elle. Elle avise la police.

Silence radio du côté de Brian Laundrie qui persiste à rester injoignable.

Entre le 27 et le 30 août 2021, les autorités fédérales (FBI) déclarent que Gabrielle Petito aurait pu avoir disparu près de la zone de camping de Spread Creek dans la forêt nationale de Bridger-Teton dans le Wyoming, non loin du restaurant où elle a été aperçue pour la dernière fois en compagnie de son fiancé.

Sans aucun début de piste, le FBI de la ville de Denver lance un appel au public via la plateforme Twitter. Le message dit :

« La police fédérale sollicite l’aide de toute personne ayant utilisé la zone de camping dispersée de Spread Creek entre le 27 et le 30 août 2021, qui aurait pu être en contact avec Gabrielle Petito ou son petit ami, ou qui aurait aperçu leur véhicule, un mini-van Ford Connect 2012 de couleur blanche, immatriculé à Northport en Floride. »

La disparition soudaine et inexpliquée de la jeune et pétillante blonde commence dès lors mobiliser la toile. Sur son compte Instagram, ses abonnés s’inquiètent : pourquoi ne poste-t-elle plus rien ? Pourquoi ne répond-elle plus aux commentaires et aux likes ?

Et puis, le 29 août arrive et avec, une nouvelle déclaration d’un second témoin oculaire. Jessica Shultz, une touriste qui campait avec son mari à Spread Creek, affirme sur son compte TikTok qu’ils ont bien croisé un jeune homme qui ressemble fortement à Brian Laundrie sur le site. Ce dernier leur a même proposé de faire un tour avec lui. Selon elle, il avait un comportement étrange.

Brian Laundrie s’est apparemment présenté à eux en tant que voyageur qui campait en solo depuis quelques jours tandis que sa fiancée travaillait sur leur chaîne YouTube et les articles de leur blog depuis la camionnette. Jessica Shultz n’a pas vu une seule fois Gabrielle.

Un autre témoignage accablant vient à nouveau renforcer le mystère. Cette fois-ci, il s’agit de Miranda Baker, une vacancière qui, avec son copain, ont pris en stop Brian Laundrie le 29 août vers 18 h.

Selon sa version, le jeune homme faisait du stop seul, à proximité de Colter Bay Village, une zone protégée du parc national de Grand-Teton. Miranda Baker raconte comment il a commencé à paniquer quand il a appris qu’ils se dirigeaient à Jackson Hole. Au bout de trente minutes de trajet dans leur voiture, il a leur demandé de le déposer près d’un barrage et leur a donné un billet de 200 dollars pour les dédommager du trajet, ce que Baker a trouvé exagéré pour moins de seize kilomètres parcourus à bord de leur voiture.

Une dernière touriste, Norma Jalovec, prend le jeune homme en stop en début de soirée et le dépose dans la zone de camping de Spread Creek.

Il est bon de préciser que toutes les trois affirment qu’il se comportait de façon craintive et bizarre.

Pendant ce temps, Nicole Schmidt, qui n’a toujours pas de nouvelles de sa fille, décide de rentrer en contact avec les parents Laundrie dans l’espoir d’en savoir un peu plus. Elle espère à ce moment que le couple est déjà rentré en Floride et qu’ils ont oublié de la contacter pour le lui annoncer. Les parents de Brian sont injoignables et sa sœur Cassie également.

Face à ce silence qu’elle ne comprend pas, Nicole Schmidt persiste et envoie quantité de messages, passe et repasse de nombreux coups de fil sur les portables de sa fille, de Brian et de ses parents, mais elle ne reçoit toujours pas de réponse.

Et puis le 1er septembre 2021 arrive et avec lui son nouveau lot de surprises.

Brian Laundrie rentre seul à Northport depuis le Wyoming. Gabby n’est pas revenue avec lui et la camionnette a été abandonnée sur place, à Creek Spread, localisée par la suite par la police de Jackson Hole.

« Nous avons deux personnes parties en voyage mais une seule qui revient et qui refuse de coopérer avec les autorités » déclare le coroner du bureau du shérif.

Et en effet, Brian Laudrie semble plongé dans le mutisme. Il refuse de parler avec qui que ce soit et ne mentionne pas Gabby. Ses parents engagent rapidement l’avocat Steven Bertolini pour le représenter (aux États-Unis, une personne a le droit de garder le silence et de ne parler qu’en présence de son avocat, la police ne peut rien faire le cas échéant).

Le 11 septembre 2021, la camionnette blanche du couple est mise sous scellée et confisquée par la police du Wyoming. Des experts de la police scientifique prélèvent un disque dur externe mais son contenu (des photos personnelles prises avant le départ) ne sont pas exploitées pour l’enquête qui va commencer.

Restée sans nouvelles depuis dix jours, la famille de Gabby signale finalement sa disparition à la police de Suffolk dans les environs de New York. Au comble de la frustration et de l’inquiétude, Nicole Schmidt et Joe Petito multiplient les appels à l’aide et les conférences de presse pour alerter l’opinion publique.

Dans le rapport de police, ils déclarent que leur fille n’a plus donné de signe de vie depuis le 25 août dernier alors qu’elle avait pour habitude de parler quotidiennement avec eux, que ça soit par téléphone ou par le biais des réseaux sociaux.

Pendant que la famille se démène pour trouver le maximum d’informations, Brian Laundrie, lui, ne bouge pas, ne dit pas un mot, encouragé par son avocat.

mystère disparition Gabrielle Petito podcast

Source : journaldesfemmes

Le 14 septembre 2021, les parents de Brian Laundrie sortent enfin de leur silence pour la première fois et publient une déclaration dans laquelle ils précisent que leur fils n’a rien à déclarer au sujet de la disparition de Gabrielle.

Pourtant, pour la police de Northport, Brian Laundrie est dorénavant considéré comme une « personne d’intérêt » ; en d’autres termes, il n’est pas encore considéré comme suspect mais est le témoin principal dans l’affaire puisque c’est avec lui que la jeune femme voyageait.

Dans la foulée, on apprend l’existence d’un rapport faisant état d’un usage frauduleux d’une carte de crédit appartenant à Gabby. Elle a été utilisée par son fiancé pour retirer la somme de 1 000 dollars. Cette révélation fait tout de suite tache. Le vol de la carte aurait-il un quelconque rapport avec la disparition de la jeune femme ?

Steven Bertolini, l’avocat de la famille Laundrie, s’exprime par le biais d’une note à la presse dans laquelle il atteste que dans les affaires de disparition, le conjoint ou la conjointe sont les premiers à être considérés comme suspects. Si lui-même est persuadé de l’innocence de son client, il suffirait d’un seul témoignage pour que cela se retourne contre lui. Quant à la question du détournement d’argent, il préfère ne pas en dire plus.

Le 16 septembre, la famille de Gabby adresse une lettre rendue publique depuis, aux Laundrie, les suppliant de se mettre à leur place et comprendre leur désespoir. « Tout ce que nous voulons, c’est que Gabby rentre saine et sauve à la maison. S’il vous plaît, aidez-nous à y arriver. »

Comme vous pouvez l’imaginer, la famille de Brian continue son omerta. Craignant de sortir pour affronter les questions du public, ils préfèrent se retrancher chez eux dans leur résidence de Northport, se faisant représenter par leur avocat.

Pour faire participer le public aux recherches, la police fédérale met en place une ligne téléphonique spéciale (numéro vert) afin d’alerter les autorités à la moindre information. Sur le site GoFundMe, une levée de fonds pour aider aux recherches a également été créée. Le jeudi 23 septembre, elle cumule déjà plus de 45 000 dollars.

Alors que les investigations vont bon train dans le Wyoming, dernier « spot » où Gabby a été vue vivante pour la dernière fois, une nouvelle peu commune vient défrayer la chronique : les médias américains apprennent que Brian Laundrie est porté disparu depuis le 14 septembre.

Toujours selon l’avocat et porte-parole Steven Bertolini, les parents de Brian et sa sœur aînée Cassie ne l’ont plus revu depuis quelques jours déjà.

« Tout ce qu’ils savent, c’est que Brian est parti avec un sac à dos en disant qu’il se rendait à la Reserve Carlton, près de leur domicile à NorthPort. Il n’a pris ni son téléphone, ni son portefeuille. » rapporte la chaîne CNN qui s’est rendue sur place.

Pour la famille de Gabrielle, il est à présent évident que le fiancé de leur fille n’a pas disparu mais qu’il se cache pour éviter de parler et dire la vérité.

Un mandat d’arrêt national est alors émis contre la personne de Brian Christopher Laundrie et la police de Northport commence ses recherches le 18 septembre 2021.

Un escadron composé de pas moins de cinquante policiers, agents du FBI, de drones, de K-9, se mettent à ratisser les 25 000 hectares de la Reserve Carlton, l’endroit où se serait caché Brian Laundrie. Il s’agit de pouvoir localiser le jeune homme disparu le 14 septembre, selon ses sources proches.

Il faut savoir que la Reserve Carlton est une étendue sauvage marécageuse, entourée de haute végétation et infestée d’alligators et d’insectes vénéneux. Seule une personne rodée à la vie dans ce milieu hostile peut y survivre, et encore, même les aventuriers les plus chevronnés ne s’y aventurent pas.

« Nos équipes de recherche s’exposent à de grands dangers car à cette époque de l’année, la Reserve est partiellement inondée et les eaux sont infestées de crocodiles et de serpents ! » dit un porte-parole de la police de Floride.

La police de New Port apprend que Brian Laundrie est un habitué de ce genre de randonnées sauvages et qu’il lui est déjà arrivé par le passé de séjourner tout seul dans des contrées sauvages et éloignées de toute forme de civilisation. Il en tirait d’ailleurs une grande fierté.

Gabrielle Petito podcast-Brian Laundrie

Source : fox5ny

Toute l’Amérique retient son souffle. Les chaînes nationales Fox, CNN, NBC et d’autres télés locales commencent à donner des nouvelles au compte-goutte.

Le 19 septembre, la police judiciaire de Bridger-Teton dans le Wyoming prend contact avec celle de Northport. Elle a quelque chose de grave à leur annoncer. Visiblement, un corps vient d’être retrouvé dans le Parc National de Bridger-Teton, un corps de femme. Il est probable que cela soit celui de Gabrielle Petito.

Le cadavre est acheminé à l’hôpital local pour être examiné par un légiste.

Dans la nuit, la terrible nouvelle ne se fait pas attendre. Dans un communiqué public, le FBI déclare que les restes retrouvés sont conformes à la description de Gabrielle Petito. La cause du décès n’est cependant pas encore déterminée. Le médecin légiste, le docteur Brent Blue qui a effectué l’autopsie, a déclaré pour sa part qu’il pourrait bien s’agir d’un homicide dont les raisons ne sont toujours pas claires. La thèse de l’accident a été tout de suite écartée.

Pendant ce temps, en Floride, les efforts déployés par les forces de police pour retrouver Brian Laundrie à Carlton Reserve se poursuivent. Une veillée funéraire est également organisée par des habitants de Northport qui ont allumé des bougies dès l’annonce dans les médias de la mort de Gabrielle.

La toile apprend au même moment la terrible nouvelle. Les messages de condoléances commencent à fuser de partout. Le pays est bouleversé et profondément ému par ce terrible épilogue.

Sur les réseaux sociaux, l’affaire commence à mobiliser des apprentis détectives qui y vont de leurs spéculations. Des groupes de discussion sont créés sur Facebook et Twitter pour échanger sur le sujet. La communauté d’abonnés de Gabrielle décide même d’initier les recherches de son côté.

Au Wyoming où le cadavre de la jeune femme a été retrouvé, le tribunal de première instance émet un mandat d’arrêt contre Brian Laundrie, à la suite d’un acte d’accusation décidé par le jury fédéral. Selon ce même acte d’accusation, Laundrie est également coupable d’avoir fraudé et détourné l’une des cartes de crédit ayant appartenu à sa fiancée.

Nous sommes le 24 septembre 2021 et toujours aucune nouvelle information concernant le personnage clé de « l’affaire Petito ». En Floride, les investigations pour retrouver Brian Laundrie n’ont pas cessé depuis sa disparition soudaine survenue dix jours plus tôt, selon la version de ses parents, du moins.

Les comptes Facebook, Instagram et la messagerie de Brian sont passées au peigne fin mais aucun indice n’en ressort. La dernière photo publiée par Laundrie date du 13 août dernier. La géolocalisation montre que les photos ont été prises à Moab en Utah. On peut y voir l’intéressé dans le canyon du parc naturel, souriant et serein.

Une jeune femme assassinée dans des conditions mystérieuses, un fiancé qui se volatilise du jour au lendemain sans explications, qui était vraiment ce couple en fin de compte ? Est-ce que tout n’a été que feint entre eux, un amour d’apparat pour dire que tout va bien et séduire la toile ? Possible. Difficile tout de même d’y croire lorsqu’on les voit ensemble dans les vidéos où leur complicité est flagrante.

À New York, certains amis du couple commencent à sortir de leur silence et à évoquer des choses jusqu’ici invraisemblables.

Selon un ami proche de Laundrie, Gabrielle et Brian ne s’entendaient plus du tout, et ce, avant même d’entamer leur road-trip. Il ajoute que leur relation était toxique et destructrice, bien loin de l’image idyllique renvoyée par les réseaux sociaux et qu’ils ont longtemps veillé à entretenir « probablement pour avoir le maximum d’abonnés, ce n’était que la partie visible de l’iceberg. » ajoute cette même source.

Rose Davis, la meilleure amie de Gabby, déclare pour sa part que ces derniers temps, bien avant le voyage, Brian qui était un brin manipulateur n’avait plus aucun contrôle sur sa fiancée ; il se mettait très en colère et à la moindre dispute, elle le plantait là et allait se réfugier chez sa meilleure amie. « Brian était jaloux de notre amitié. En l’emmenant dans ce voyage, il voulait mettre le maximum de distance entre elle et moi. »

Concernant l’éventuelle cachette dans les marécages de Carlton Reserve, Davis ajoute que cela ne serait pas étonnant de la part de Brian puisqu’il a déjà passé trois mois seul dans les Appalaches et que survivre en milieu sauvage n’a aucun secret pour lui. Elle reste persuadée qu’il est derrière le meurtre de Gabrielle.

Gabrielle souffrait visiblement de tocs et cela bouleversait son quotidien. La promiscuité pendant le voyage dans l’espace exigu de leur véhicule n’a fait qu’amplifier les choses. Brian ne se montrait plus tendre avec elle et les derniers temps, tout ce qu’elle disait ou faisait l’exaspérait au plus haut point.

Dans les lieux visités par le couple, que ça soit dans l’Utah ou le Wyoming, les personnes qui les ont croisés ont fait mention d’un couple qui ne se manifestait pas de la tendresse. Elle, semblait fragile, souvent au bord des larmes ou de la crise de nerfs, lui plutôt très remonté, impatient et odieux avec les personnes travaillant dans les cafés et restaurants qu’ils ont fréquentés.

Pendant leurs derniers jours de camping a Creek Spread, le couple aurait même fait « chambre à part », elle dans la camionnette, lui dehors sous la tente. Quand ce couple de touristes a croisé Brian sur le site, tout laissait penser qu’il voyageait seul, que Gabby n’était même plus avec lui.

Brian Laundrie a-t-il assassiné sa fiancée après une énième dispute ? La fraude à la carte de crédit en est-elle la raison principale ou bien est-ce les troubles bipolaires dont souffrait la jeune femme, et qui rendait le voyage de plus en plus pénible à vivre ?

La vidéo filmée par la brigade routière de Moab après la bagarre du couple dans une boutique d’alimentation vegan a depuis été largement diffusée par les médias américains. Il est clair que Gabrielle Petito ne se sentait pas bien et que son discours était peu cohérent. Les traces de griffures étaient bien visibles sur les bras, le cou et le visage de Brian, au point que même un policier le lui avait fait remarquer alors qu’il continuait d’affirmer que tout allait bien.

Quand est-ce que les événements ont vraiment dégénéré ? Difficile d’y répondre. Pour les proches de la victime, il est clair que Brian Laundrie a un étroit rapport avec sa mort.

Ron DeSantisa, le gouverneur de Floride, a fait une annonce à la population où il demande l’implication de tout un chacun afin de rétablir la vérité sur ce qui s’est réellement passé.

Des hashtags comme #justiceforgabby ou #gabbypetito commencent aussi à apparaître un peu partout sur la toile. Pour nombre d’internautes féminins qui commencent à s’identifier à Gabby, il est clair qu’elle est devenue une sorte de martyr, une victime de plus de violence domestique.

Aux États-Unis, l’affaire semble ne pas faire que des sympathisants, puisque dans le Wyoming, des associations féministes autochtones dénoncent la discrimination raciale et le « favoritisme » flagrant dont bénéficie l’affaire Petito (en tant que femme blanche, issue de la classe moyenne aisée) alors que beaucoup de femmes amérindiennes disparues entre 2011 et 2020 n’ont jamais suscité l’intérêt de quelqu’un et surtout pas celui de la police. Mais ceci est un autre débat épineux.

Dimanche 27 septembre 2021 s’est tenu le service funéraire de Gabrielle Petito. Les parents, la famille, les amis et les collègues de la jeune voyageuse se sont réunis pour lui rendre un dernier hommage bouleversant.

Joe Petito, le père de la victime, a déclaré en larmes à l’assistance : « Je ne veux pas que vous soyez tristes, Gabby n’a pas vécu ainsi et ne l’aurait pas souhaité. Le monde entier connaît son nom à présent. Je souhaite de tout mon cœur que justice sera faite. »

Le FBI n’ayant pas encore remis le corps de Gabrielle à sa famille, une urne vide a été utilisée à la place pour le service funéraire. Des photos d’enfance de la jeune femme tapissaient la salle crématoire et le morceau des Beatles, « Let It Be », a été joué pendant les obsèques.

Jim Shmidt, le beau-père de Gabby a déclaré pour sa part : « Des gens bien existent encore dans ce bas monde, elles sont présentes avec nous aujourd’hui dans cette salle, elles sont partout sur la planète. Je vous aime tous, merci de partager si sincèrement notre douleur. »

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que Dog The Bounty Hunter, considéré comme l’un des plus redoutables chasseurs de prime américains, vient de se lancer dans la traque de Brian Laundrie.

Le New York Post a annoncé d’ailleurs la nouvelle dans un tweet.

Grand habitué des plateaux télé, Dog the Bounty Hunter rappelle ces anciennes stars de lutte un peu kitsch des années 80. Cheveux longs décolorés, ensemble de cuir moulant, boucles d’oreilles en or, bottes montantes, il est néanmoins connu pour avoir réussi à résoudre plusieurs énigmes et pour pister des criminels en cavale.

Selon le personnage, il n’y a pas de doute, Brian Laundrie se trouve en ce moment-même dans les Appalaches, un endroit qu’il connaît comme sa poche et où il a déjà séjourné avant.

Pour le moment, l’enquête pour repérer Brian Laundrie est toujours en cours, il est toujours introuvable. Les prochains jours, semaines ou mois pourraient fournir davantage d’informations sur le sujet.

Au même moment, aux États-Unis, l’affaire Petito qui a bénéficié d’une grande couverture médiatique a permis aussi de lever le voile sur d’autres affaires de disparitions restées jusqu’ici sans réponse. C’est le cas de Daniel Robinson, jeune afro-américain exerçant le métier de géologue et dont la trace a été perdue dans le désert de l’Arizona le 23 juin dernier.

Selon le père du jeune homme, la voiture de ce dernier a été répertoriée en bordure de route près de Phoenix. Son téléphone, son portefeuille, ses clés de maison et ses pièces d’identité étaient dans la boîte à gants. Le père de Robinson, qui reproche à la police de l’Arizona de ne pas avoir consacré assez de temps pour élucider la disparition de son fils, a été obligé de puiser dans ses propres ressources pour se payer les services d’un détective privé.

Tout comme Gabby Petito, Daniel Robinson était proche de ses parents et communiquait régulièrement avec eux.

Des équipes de recherches avec chiens renifleurs et drones ont été déployées sur place et ont cherché pendant des jours. Seule une chaussette ayant appartenu au disparu a été répertoriée dans un canyon. Selon la police, le jeune homme souffrait vraisemblablement de dépression ou de troubles obsessionnels de la personnalité, des collègues ont même remarqué qu’il avait une attitude étrange les jours précédant sa disparition. L’affaire est toujours en cours.

Les États-Unis recensent chaque année près de 460 000 cas de disparitions dont la majorité sont des mineurs. Si les efforts sont déployés par la police quand il s’agit d’enfants, il en est tout autrement concernant les disparitions volontaires ou involontaires d’adultes, qui, elles, restent un sujet encore tabou.

À ce jour, il n’existe pas vraiment une base de données capable de recenser les personnes adultes volatilisées, à part peut-être de timides initiatives, comme celle du projet Missing 411 qui a été dédié depuis sa création à la recherche et l’investigation sur les personnes disparues.

Les familles n’ont alors d’autres choix que de se rabattre sur les détectives privés, et souvent, beaucoup finissent par s’endetter sans aboutir à une solution ou un début de piste. La somme la plus folle réclamée par un chasseur de prime s’élevait à 90 millions de dollars !

À l’heure actuelle, près de 90 000 adultes disparus entre les années 90 et 2000 sont recherchées dans les États-Unis. Les raisons varient et diffèrent mais souvent, beaucoup partent à la suite d’une rupture sentimentale, de la perte d’un emploi, d’une brouille familiale ou d’un problème d’addiction.

Début juillet 2021, Gabby Petito et Brian Laundrie entament un road-trip à travers les États-Unis à bord de leur camionnette. Durant la première partie du voyage, Gabby donne de ses nouvelles à sa famille. Mais le 1er septembre 2021, Brian Laundrie rentre seul du road-trip. À la question « où est Gabby ? », le jeune homme se bute et refuse de se prononcer sur le sujet. L’affaire prend des proportions encore plus inquiétantes quand Brian Laundrie se volatilise à son tour le 14 septembre 2021 sans laisser de trace !

 

Les sources :


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l’opt-out.

À voir aussi