in

L’Ascension et la chute du dictateur Idi Amin Dada

Idi Aman Dada a incarné à lui seul toute cette partie sombre et primitive de l’Afrique comme pouvaient se l’imaginer les occidentaux au début du XXe siècle.  

Pourtant, lorsqu’il accède au pouvoir en 1971 avec la bénédiction du Commonwealth et le soutien massif de la population, ce n’était encore qu’un soldat de l’armée coloniale, sans réelle éducation. Mais Idi Ami Amin Dada prend rapidement goût aux privilèges conférés par le pouvoir, il devient donc un homme fantasque, mégalomane, primitif et animé par une violence incontrôlable.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l’opt-out.

Joseph Vacher

Roberto Succo, le tueur fou