TUEUR EN SERIE : Jeffrey Dahmer

Jan 21, 2020Criminologie

Aujourd’hui, nous allons ouvrir le dossier effrayant du «cannibale de Milwaukee», l’un des pires serials killers de l’histoire des États-Unis, un monstre qui a violé, assassiné et mangé 17 garçons, entre la fin des années 70 et le début des années 90.

Le 22 juillet 1991, Tracy Edwards, un jeune noir fait la connaissance d’un photographe dans un bar du Milwaukee au Wisconsin. Le photographe d’une trentaine d’années, calme et agréable, l’invite gracieusement à son appartement pour boire de la bière et regarder le film « l’Exorciste ». Au premier abord, Tracy trouve l’homme assez sympathique et décide de le suivre. Il est d’accord, lorsqu’il lui propose de poser nu contre de l’argent. Ils arrivent dans l’appartement en question qui se trouve dans un immeuble d’un quartier populaire, à la 25ème rue nord. Mais en entrant dans l’appartement, Tracey sent une odeur nauséabonde qui flotte dans l’air… Les deux hommes se mettent sur le canapé et regardent le film ; le photographe pose sa tête sur la poitrine de Tracy et scande doucement avec le film qu’il connaissait apparemment par cœur. Tracy est mal à l’aise, mais n’ose rien dire. L’hôte se lève pour servir à boire et commence de but en blanc à faire des avances suggestives à Tracy. À un moment d’inattention, il place négligemment des menottes sur le poignet droit de Tracey en insistant sur le fait que cela faisait partie de la mise en scène des photos qu’il allait prendre. Tracy lutte un peu, il n’apprécie pas beaucoup qu’il soit menotté contre son gré. Mais, l’homme n’y fait pas attention, il continue de flirter sans vergogne, il s’approche encore et repose la tête sur la poitrine de Tracy, écoute son battement de cœur et comme si c’était la chose la plus romantique qui soit, il lui dit suavement : « Je vais manger ton cœur !»

.

À voir aussi