in

Albert Soleilland et l’affaire de la petite Marthe

Le 31 janvier 1907 à Paris au 11ème arrondissement, Marthe Erbelding une petite fille âgée de 11 ans, saute de joie car une fois n’est pas coutume, elle met ses plus beaux habits, son chapeau de sortie et ses boucles d’oreilles. Elle est impatiente car elle va assister à un spectacle au Bataclan en compagnie de l’amie de sa maman, Juliette Soleilland. Juliette ne pouvant quitter son travail cet après-midi là, laisse les tickets d’entrée du spectacle sur le buffet chez elle. Albert Soleilland, son mari, âgé de 28 ans est un journalier ébéniste qui connait très bien la famille lui aussi. Il comprend que sa femme n’a pas pu se libérer et décide d’aller au spectacle lui même. Il va chercher Marthe vers 13 heures. 

La maman de Marthe, voyant arriver Albert au lieu de Juliette, ne sait que faire mais devant l’insistance de Marthe, elle finit par la laisser partir en compagnie d’Albert, il fait quasiment partie de la famille et il n’y a rien à craindre. Le spectacle débute à 14 heures 30. Durant le spectacle Marthe s’absente pour aller aux toilettes. Pendant l’entracte, comme elle n’est toujours pas revenue. Albert s’inquiète et va la chercher partout dans le bâtiment, il ne la retrouve pas. Marthe vient de disparaitre mystérieusement. Est-elle rentrée toute seule ? Ce n’est guère envisageable. A-t-elle été enlevée ? Par qui ?? Le fait est qu’elle est introuvable.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l’opt-out.

Bertrand Cantat et Marie Trintignant

L’affaire « Omar m’a tué »