ASSASSINÉE : Crystal Perry

6 Déc 19 | Criminologie | 0 commentaires

Avez vous déjà regardé une série policière ? Vous avez certainement remarqué comment tout va très vite dans ces series. Le meurtre est commis au début du film et à peine une trentaine de minutes plus tard , l’énigme est résolue et le bon coupable est derrière les barreaux. Dans la vraie vie malheureusement , il n’est pas rare que plusieurs dizaines d’années se passent entre la perpétration du crime et l’arrestation du meurtrier. Sarah Perry par exemple n’avait que douze ans lorsque sa maman Crystal a été assassinée dans la maison ou elles habitaient. Au moment où les enquêteurs identifiaient le meurtrier , Sarah était devenu une femme adulte qui avait vécu une dizaine d’années de plus dans l’attente d’un dénouement final . Voici son histoire !

Crystal Perry était une mère célibataire lorsqu’elle a été assassinée le 11 mai 1994 dans sa maison de Bridgton dans le Maine à l’extrême nord-est des Etats Unis. Sarah sa fille de 12 ans dormait dans sa chambre lorsqu’elle fut réveillée pour la première fois par les cris de sa mère. Elle s’était ensuite rapidement rendormie parce que, malheureusement, au fil des ans, Sarah s’était habituée à ce que sa mère se dispute très fort avec ses petits amis. Mais alors que la nuit était maintenant bien avancée , Sarah fut de nouveau réveillée par sa mère…mais cette fois-ci ce n’était vraiment pas normal , sa mère semblait désormais hurler de toutes ses forces. Sarah pris peur et se leva pour se diriger très prudemment vers la porte de sa chambre, elle l’ouvrit et jeta un coup d’œil dans l’autre pièce. De la ou elle se trouvait , elle pouvait voir l’ombre d’un homme debout au-dessus de sa mère. Elle racontera aussi plus tard , se souvenir vaguement qu’avant cela, elle avait entendu l’un des tiroirs de la cuisine s’ouvrir et qu’elle avait entendu quelqu’un attraper un couteau qui se trouvait dans ce tiroir. Sarah décida de fermer doucement sa porte et s’assit avec crainte dans sa chambre. Et elle ne bougea plus un orteil jusqu’à ce qu’elle se sente en sécurité. Lorsqu’elle fut sûre qu’elle n’entendait plus aucun bruit , elle sortit alors de sa chambre sur la pointe des pieds…Le spectacle que Sarah découvrit ce jour la était affreux : sa mère était étendue dans une grande mare de sang sur le sol de la cuisine… et elle ne bougeait plus. Sarah leva immédiatement les yeux vers le téléphone , mais il était décroché. Elle essaya de remettre le combiné en place mais ne réussit pas à passer d’appel. Elle retourna dans la chambre de sa mère pour essayer d’utiliser l’autre téléphone de la maison, mais il semblait que ce téléphone la non plus ne fonctionnait pas.

.