MEURTRIER : Le tueur aux mains nues

14 Déc 19 | Criminologie | 0 commentaires

L’affaire que nous allons traiter aujourd’hui et celle du « Tueurs aux mains nues » qui a sévi dans le 12ème et le 13ème arrondissement dans la région parisienne pendant les années 90. Une série de crimes qui a fait régner la terreur à cette époque.

Le 20 avril 1996, comme à son habitude un libraire de quartier se rend dans son magasin vers 6 heures du matin, pour cela il emprunte la porte de derrière de l’immeuble, et entre dans le vestibule mais ce jour-là rien n’est normal. Il remarque du sang partout, il suit les traces et découvre une femme à moitié nue et allongée sur le sol. Ses vêtements sont déchirés et le visage tuméfié par les coups est méconnaissable. Il appelle sur le champs la police et les ambulanciers arrivent, la dame est à moitié inconsciente. Elle ne se rappelle de rien. Elle donne quand même son nom et l’adresse de son appartement à deux pas d’ici. Elle s’appelle Danielle Baty, elle a 35 ans et c’est une honnête femme, qui travaille comme secrétaire dans une entreprise d’import/export. A l’hôpital où elle est emmenée pour les examens nécessaires, on constate qu’elle n’a pas subi d’agression sexuelle mais qu’elle souffre de plusieurs fractures au visage et d’un sévère traumatisme crânien. 

.