TUEUR EN SERIE : Henri Désiré Landru

7 Jan 20 | Criminologie | 0 commentaires

 Alors que la France pleure ses hommes partis au front durant la Première Guerre mondiale, deux veuves répondent à une petite annonce…ainsi commence une étrange histoire de disparitions qui va se transformer en une des plus célèbres affaires judiciaires du pays… il y a plus 100 ans déjà !

En mars 1918, le maire de Gambais, un petit village de la banlieue de Paris, reçoit une drôle de lettre d’une dame qui se plaint de ne plus avoir de nouvelles de sa soeur Celestine Buisson. Celle-ci est censée résider au chez un certain Monsieur Frémyet, dans une grande et belle maison située à l’écart du village. Or, le nom de ce monsieur est inconnu à Gambais où tout le monde se connait. Par contre, la maison décrite dans la lettre, Monsieur le maire la connait très bien : c’est celle de Monsieur Tric ! Intrigué, Monsieur le maire se souvient pourtant d’avoir reçu une lettre similaire où on lui demande des nouvelles d’une certaine Madame Anne Collombe ; soit-disant établie, elle aussi, à Gambais avec un certain Monsieur Dupont. Bizarre !

.